Génétique et révélations

Les références à la génétique sont partout. Elles sont dans les débats actuels sur la loi relative à la bioéthique. Elles sont dans l’approche médicale après la découverte des composantes génétiques d’un certain nombre de maladies. Elles sont aussi dans les ambitions du transhumanisme qui veut améliorer par la génétique les performances humaines. Enfin, on les retrouve encore dans les différents organes de la société où on parle de l’ADN d’une entreprise, de l’ADN d’un peuple, etc.

La compréhension des mécanismes génétiques suscite de nombreux espoirs pour des patients en quête d’un diagnostic, d’une compréhension de leur état de santé. Elle suscite également de nombreux fantasmes vers une prédiction de son état de santé futur, voire une maîtrise de sa santé et même de ses performances physiques et intellectuelles.

génétique : machines de séquençage du génome
Machines de séquençage du génome

Mais la génétique ôte-t-elle tous les voiles de notre existence ?

Diane Van Haecke d’Audiffret, Docteure en philosophie pratique et Co-fondatrice de UP for Humanness nous propose de réfléchir à cette question. En effet, Dans cet article pour la revue Médecine et Philosophie intitulé Génétique ou ôter le voile d’Isis ? , elle nous fait plonger aux sources de la génétique et de ses révélations.

Au-delà des savoirs que la recherche en génétique pourra encore nous offrir, elle nous révèle la part de mystère qui subsistera toujours. La génétique nous révèle notre unicité comme nos liens par de nombreux gènes partagés d’un être à l’autre. La génétique nous révèle également la vulnérabilité du génome à notre environnement, notre mode de vie, etc., soit l’impossible réduction d’une destinée humaine à un destin génétique.

Partager cet article :