Étincelle du 9 mars : Que justice soit faite !

Cette proposition d'Étincelle de Jean-Baptiste Lafarge nous embarque autour des notions de justice, de valeurs, d'introspection, d'humain et de faillibilité...

Que justice soit faite !... par l'art

Le jugement de Salomon, Nicolas Poussin (1594-1665)

Justice... dans la philosophie

Nous voyons que tout le monde s’accorde à nommer justice ce mode d’être qui porte les hommes à faire des choses justes, et qui est cause qu’on les fait et qu’on les veut faire. Même observation pour l’injustice : c’est le mode d’être contraire, qui est cause qu’on fait et qu’on veut faire des choses injustes. […]

Est injuste, et celui qui transgresse les lois, et celui qui est trop avide, et celui qui fait aux autres une part inégale. Par une conséquence évidente, on doit appeler juste celui qui obéit aux lois, et celui qui observe avec autrui les règles de l’égalité. Ainsi, le juste sera ce qui est conforme à la loi et à l’égalité ; l’injuste sera l’illégal et l’inégal.

Aristote Ethique à Nicomaque (Livre V, chapitre 1 et 5)


Dieu qui fais justice, Seigneur, Dieu qui fais justice, parais !
Lève-toi, juge de la terre ; aux orgueilleux, rend ce qu’ils méritent.
C’est ton peuple, Seigneur, qu’ils piétinent, et ton domaine qu’ils écrasent.
Qui se lèvera pour me défendre des méchants ? Qui m’assistera face aux criminels ?
Es-tu l’allié d’un pouvoir corrompu qui engendre la misère au mépris des lois ?

Psaume 93


Que justice soit faite !... dans la littérature

Le premier et le plus grand intérêt public est toujours la justice. Tous veulent que les conditions soient égales pour tous, et la justice n’est que cette égalité. Le citoyen ne veut que les lois et que l’observation des lois. Chaque particulier dans le peuple sait bien que si il y a des exceptions, elles ne seront pas en sa faveur. Ainsi tous craignent les exceptions, et qui craint les exceptions aime la loi.

Chez les chefs, c’est tout autre chose, ils cherchent des préférences partout. S’ils veulent des lois, ce n’est pas pour leur obéir, c’est pour en être les arbitres. Ils veulent des lois pour se mettre à leur place et pour se faire craindre en leur nom.

Jean-Jacques Rousseau, Lettres écrites de la montagne, 1764


La pitié, prise comme ressort de la vertu, s’est révélée posséder un potentiel de cruauté supérieur à celui de la cruauté elle-même.

Hannah Arendt, De la Révolution, 1963

La justice dans les grands discours


Il s'agit bien, en définitive, dans l'abolition, d'un choix fondamental, d'une certaine conception de l'homme et de la justice. Ceux qui veulent une justice qui tue, ceux-là sont animés par une double conviction : qu'il existe des hommes totalement coupables, c'est-à-dire des hommes totalement responsables de leurs actes, et qu'il peut y avoir une justice sûre de son infaillibilité au point de dire que celui-là peut vivre et que celui-là doit mourir.

À cet âge de ma vie, l'une et l'autre affirmations me paraissent également erronées. Aussi terribles, aussi odieux que soient leurs actes, il n'est point d'hommes en cette terre dont la culpabilité soit totale et dont il faille pour toujours désespérer totalement. Aussi prudente que soit la justice, aussi mesurés et angoissés que soient les femmes et les hommes qui jugent, la justice demeure humaine, donc faillible.

Robert Badinter, Discours sur l’abolition de la peine de mort


C’est l’heure d’arracher notre nation des sables mouvant de l’injustice raciale et de l’établir sur le roc de la fraternité. C’est l’heure de faire de la justice une réalité. […]

Il y a des gens qui demandent aux militants des Droits Civiques : “ Quand serez-vous enfin satisfaits ? ” […]

Nous ne serons jamais satisfaits tant que nos enfants, même devenus grands, ne seront pas traités en adultes et verront leur dignité bafouée. Non, nous ne sommes pas satisfaits et ne le serons jamais, tant que le droit ne jaillira pas comme l’eau, et la justice comme un torrent intarissable. […]

Mais il y a quelque chose que je dois dire à mon peuple […]

Ne cherchons pas à satisfaire notre soif de liberté en buvant à la coupe de l’amertume et de la haine. Nous ne devons pas laisser nos revendications créatrices dégénérer en violence physique. Je n’ignore pas que certains d’entre vous ont été conduis ici par un excès d’épreuves et de tribulations. […]

Vous avez été les héros de la souffrance créatrice. Continuez à travailler avec la certitude que la souffrance imméritée vous sera rédemptrice.

Martin Luther King, I have a dream


...et dans l'Évangile selon Saint Jean

et ils lui ont amené
les hommes du livre et les peroushim
une femme surprise en faute d’adultère
ils lui commandent de se tenir au milieu
et ils lui disent les prêtres
maître
cette femme a été prise en flagrant délit d’adultère
dans la tôrah
môscheh nous a commandé de tuer à coup de pierres
les femmes qui font cela
et toi qu’est-ce que tu dis
[…]
alors il s’est mis à genoux ieshoua
et avec son doigt il s’est mis à écrire sur la terre
et comme ils restaient là à l’interroger

il s’est redressé et il leur a dit
celui qui est sans faute parmi vous
lui le premier sur elle qu’il jette une pierre
et de nouveau il s’est mis à genoux
et il écrivait sur la terre
et lorsqu’ils ont entendu cela
ils se sont retiré un par un
en commençant par les plus vieux
et il est resté seul
et la femme était là au milieu
alors il s’est relevé ieshoua
et il a vu qu’il n’y avait plus personne
si ce n’est la femme
alors il lui a dit
femme
où sont-ils donc tous tes accusateurs
personne ne t’a condamnée
et elle lui a dit
personne seigneur.

Evangile selon saint Jean (traduction de Claude Tresmontant)


Hymne de UP for Humanness

L’humanité est unité, fais-la grandir
L’autre est précieux, rencontre-le
La vérité est infinie, cherche-la
La Terre est notre paradis, cultive-le
Chaque personne est une histoire sacrée, défend-la
Ce que tu as éprouvé de beau, transmets-le
La vie est mouvement, deviens ce que tu es
Aime la justice, ose être libre
Le travail est une force, fais lumière sur les talents
Pardonne-toi, pardonne-leur
La violence est odieuse, construis la paix
La souffrance n’a aucun sens, fais-toi proche
Que le jour se lève et que l’ombre s’enfuie !

***

Partager cet article :