2021 : année du développement

Jan 22, 2021 | Action sociale, Recherche, Vie associative

Le développement de l’ensemble des actions de UP for Humanness est en cours, grâce à une belle équipe et des professionnels qui s’engagent, personnellement ou en tant qu’entreprise, à nos côtés. Cette année qui nous attend, il nous revient de la construire, de la façonner comme nous le souhaitons, d’en prendre soin.

Ils font UP Emploi

L’équipe UP for Humanness

portrait Neila Seddar

Neila Seddar

Animatrice conseil

Portrait Diane d'Audiffret cofondatrice UP

Diane d'Audiffret

Animatrice conseil

Laurent Vincent

Lea Hardouin

Animatrice conseil

Portrait Amaury Perrachon

Amaury Perrachon

Coordinateur

Blandine Robert équipe UP

Blandine Robert

Animatrice conseil

Les artistes

En fonction des séances et des disponibilités de chacun, les ateliers artistiques sont animés par des professionnels différents. Un « noyau dur », fidèle, est néanmoins à nos côtés sur la majorité des parcours…

Portrait court Laurie Archambault

Laurie Archambault

Relieuse

Portrait Pauline Ferrand

Pauline Ferrand

Chanteuse

Portrait Stéphanie Labbé

Stéphanie Labbé

Comédienne

Portrait Aurore d'Aufiffret

Aurore d'Audiffret

Danseuse

Portrait Séverine Denis

Séverine Denis

Comédienne improvisation

Portrait Nicolas Leroy

Nicolas Leroy

Percussionniste

Les experts RH

Portrait Sandrine Negrit

Sandrine Negrit

Psychologue du travail

Fil à penser

Hilaire de Boisgrillier

Hilaire de Boisgrollier

Recruteur

Cabinet Lincoln

Marie-Astrid Di Pace

Marie-Astrid di Pace

Recruteur

ex-Deloitte

Portrait Julie Levitte

Julie Levitte

Responsable nationale Insertion

Emploi-Carrefour

Portrait Alexis Van Haecke

Alexis Van Haecke

Psychologue

Un réseau en développement

La fin de l’année 2020 a été positive pour le réseau de UP for Humanness qui convainc, jour après jour, par la pertinence de ses propositions, et notamment par le parcours UP Emploi. Deux nouveaux mécènes soutiennent financièrement les parcours pour 2021, cinq associations ont décidé de nous confier certains de leurs membres pour les parcours de l’année et déjà, trois nouvelles entreprises accueillent nos participants en immersion à l’issue du parcours.

Nouveaux mécènes :

logo du fonds transmission et fraternitélogo de la fondation handicap malakoff humanis

Nouvelles associations :

 

Logo APA
logo AFJ partenaire UP
logo processus recherche
Logo comme les autres
logo écodair

Nouvelles entreprises :

 

Logo parkours
Logo les pipelettes
Logo sncf

 


Première Étincelle 2021

Inspiration musicale de Sheku Kanneh-Mason – Leonard Cohen : Hallelujah, arr. Tom Hodge

« Aujourd’hui, dans la nuit du monde et dans l’espérance, j’affirme ma foi dans l’avenir de l’humanité. Je refuse de croire que les circonstances actuelles rendent les hommes incapables de faire une terre meilleure. Je refuse de partager l’avis de ceux qui prétendent l’homme à ce point captif de la nuit, que l’aurore de la paix et de la fraternité ne pourra jamais devenir une réalité. Je crois que la vérité et l’amour, sans conditions, auront le dernier mot effectivement. La vie, même vaincue provisoirement, demeure toujours plus forte que la mort. Je crois fermement qu’il reste l’espoir d’un matin radieux, je crois que la bonté pacifique deviendra un jour la loi. Chaque homme pourra s’asseoir sous son figuier, dans sa vigne, et plus personne n’aura plus de raison d’avoir peur. »

Martin Luther King


« Mon violoncelle qui chante au chevet de ceux que l’on nomme autistes profonds, résidents d’EHPAD, patients déments, malades douloureux et en fin de vie n’est pas un divertissement agréable, une simple consolation ou même un apaisement transitoire des tourments.

Les vibrations du violoncelle touchent, enveloppent, traversent le corps malade, le transpercent, l’envahissent. Le corps vibre et s’éprouve lui-même vivant, lieu de ressentis et d’émotions. Il semble résonner avec les profondeurs de l’être.

La maladie grave est une expérience du délogement de soi. Elle assaille le corps, enchaîne les pertes successives. Elle conteste à la personne son pouvoir d’agir sur elle-même. Elle la laisse dépourvue, étrangère à elle-même, sans demeure stable et identifiée.

La musique vivante est un éclat de vie transformateur. Elle arrache le cœur dormant et fait surgir un élan. Elle atteste qu’une « extension des facultés de percevoir est possible dans le dévoilement de l’art ».

C’est une irruption salvatrice, qui convoque le noyau profond en nous, inaltéré et rayonnant, malgré le morcellement de la maladie grave, malgré la démence, la douleur et la mort. Ce noyau nous est commun. Il rayonne en nous, entre nous, par nous. Il est la sous-terre, la trace originelle. Il est le support de la Vie. Il est la Vie« .

Le pansement de Schubert, Claire Oppert, Ed. Denoël p. 191-192


« Quoi ! vous gouvernants, vous législateurs, vous voulez vous arrêter ! Vous voulez arrêter la France ! Vous voulez pétrifier la pensée humaine, étouffer le flambeau divin, matérialiser l’esprit ! Mais vous ne voyez donc pas les éléments mêmes du temps où vous êtes ! Mais vous êtes donc dans votre siècle comme des étrangers. Quoi ! C’est dans ce siècle, dans ce grand siècle des nouveautés, des avènements, des découvertes, des conquêtes, que vous rêvez l’immobilité ! C’est dans le siècle de l’espérance que vous proclamez le désespoir ! Quoi ! Vous jetez à terre, comme des hommes de peine fatigués, la gloire, la pensée, l’intelligence, le progrès, l’avenir et vous dites : c’est assez ! N’allons pas plus loin ; arrêtons-nous ! Mais vous ne voyez donc pas que tout va, vient, se meut, s’accroît, se transforme et se renouvelle autour de vous, au-dessus de vous, au-dessous de vous ! »

La liberté de l’enseignement – 15 janvier 1850 – Hugo orateur – Editions Gallimard, collection Folioplus classiques 2015 – p. 52-53


« L’espérance est un risque à courir. »

Georges Bernanos


 

Revue #3 : Spiritualité(s) et société

Couverture du 2e numéro de la revue Pour un monde plus humain 

Les dossiers de la revue Pour un monde plus humain offrent un aperçu concret des fruits de notre méthode « Servir, s’Inspirer, Chercher » : réunir des chercheurs, des acteurs de terrain et les bénéficiaires d’un enjeu pour leur donner l’occasion de confronter leurs points de vue sur un sujet de société.

Le troisième numéro de la revue de recherche-action de l’association UP for Humanness propose un ensemble d’analyses de chercheurs et d’acteurs de terrain concernés par les questions de spiritualité(s). S’appuyant sur leurs formations, expériences et convictions complémentaires et variées, ils abordent le Spirituel à travers l’angle international, politique, sanitaire, éducatif ou encore celui de l’entreprise.

La spiritualité y est traitée à la fois dans sa dimension philosophique et religieuse mais aussi dans le vécu concret de chacun et dans son rôle dans la construction de la société. Vous y découvrirez des contributions inédites de Ghaleb Bencheikh, Dominique Potier, Pauline Bebe, Valentine Zuber, Éric Fiat…


Recherche santé en développement

Avec l’appui et le regard critique de son comité scientifique, UP for Humanness lance une nouvelle étude autour de la problématique « Qualité et efficience des parcours de soin. Et si demain le patient était réellement acteur de sa santé ? ».

Le contexte social, économique et environnemental fortement dégradé par la crise actuelle a des conséquences majeures sur la politique de santé, l’organisation des soins mais également sur les conditions de travail des personnels soignants et sur la qualité de prise en charge des patients.

 En parallèle de ces évolutions liées à la crise, d’autres symptômes se manifestent : disparités régionales d’accès aux soins, hyperspécialisation des professionnels, accélération des innovations technologiques, développement de la génétique et de la médecine personnalisée avec une frontière de plus en plus floue entre recherche et soin, accès du patient à une masse d’informations non maîtrisées, développement du rôle des aidants par augmentation des maladies chroniques et vieillissement de la population.

 Les transformations se multiplient et aucun acteur ne peut penser seul ce changement.  Tout cela à un moment charnière où la technologie est suffisamment aboutie pour supporter une nouvelle approche de la coordination et de la prise en charge, mais avec une nécessité extrême de la canaliser pour répondre aux véritables enjeux.

Au cours de l’année 2021 et jusqu’à mars 2022, nous souhaitons réunir des patients, aidants, professionnels de santé, instances publiques de la santé et acteurs privés. C’est avec le concours de tous que nous pourrons réellement déterminer les évolutions et pratiques requises dans l’intérêt des patients dans la diversité de leurs situations.

Sur le même sujet

Tout le monde parle de paix mais personne n’éduque à la paix

Gabriel Fauré, Cantique de Jean Racine  La Paix, Maguy Banq "Tout le monde parle de paix mais personne n’éduque à la paix. On éduque pour la compétition, et la compétition marque le début de toutes les guerres. Quand on éduquera pour la coopération et pour...

Étincelle du 6 juillet : l’inspiration

L'inspiration en musique https://www.youtube.com/watch?v=4VR-6AS0-l4 Musique : Ludovico Einaudi - Nuvole Bianche L'inspiration dans la littérature, la poésie, le dictionnaire ! Inspiration, nom féminin (du latin inspiratio, -onis, souffle) 1. Phase de...

Étincelle du 1er juin : l’amitié

Comment parler de l'amitié ? Qu'est-ce que ce sentiment évoque pour les auteurs, les artistes, et pour nous ? C'est le thème que Béatrice et Antoine ont proposé lors de l'Étincelle du 1er juin proposée par UP for Humanness, avec cette sélection de textes et d'œuvres...
<

Toutes nos actus

Share This