Immersion en entreprise

"Immersion (n.f.) : séjour d'une personne dans un environnement étranger afin de mieux le comprendre."

Une immersion, c'est bien ce que nous avions proposé aux premiers participants du parcours pilote UP Emploi - Ensemble pour avancer. Après l'accompagnent à l'emploi de 3 mois, avec des ateliers précis autour de la recherche d'emploi, l'immersion en entreprise nous paraissait un passage obligé. En effet, quoi de mieux qu'une mise en pratique des outils étudiés pendant le parcours ?
- rechercher les informations pertinentes avant une candidature,
- prendre rendez-vous par téléphone et se présenter,
- connaître son CV
- expliquer une expérience professionnelle,
- connaître ses talents et savoir les relier aux demandes de l'entreprise.

immersion en entreprise

De l'impossibilité des immersions en temps de confinement

Les participants au parcours pilote devaient réaliser leur immersion en entreprise du 30 mars au 3 avril 2020. Bien évidemment, les conditions sanitaires du pays et le confinement obligatoire ont contrecarré nos plans.

Néanmoins, tous les participants ont eu le temps de rencontrer les bénévoles qui devaient les accompagner. En effet, la période d'immersion s'effectue en binôme avec un bénévole de l'association. Tout d'abord, pour ne pas laisser à l'entreprise la responsabilité totale de l'accueil. Ensuite, pour rassurer le participant. Enfin, pour être attentif à tout moment aux états particuliers de fatigue ou à toute autre difficulté qui pourrait se présenter.

Les bénévoles sont nombreux à s'être portés volontaires pour cette aventure ! Pour tous -participants et bénévoles-, nous avons organisé une matinée de préparation. D'abord pour faire connaissance et pour commencer à tisser des liens. Nous pensions que ces liens pourraient être précieux lors de la semaine en entreprise, lors d'éventuels moments difficiles. Nous voyons aujourd'hui que ces liens sont réels puisque tous les bénévoles sont en lien téléphonique avec leur binôme pendant le confinement. Tous les volontaires (ce sont en majorité des femmes !) ont à cœur de se mettre au service du projet et des participants. Ils avaient et ont encore du temps et ils ont choisi de l'offrir au parcours UP Emploi - Ensemble pour avancer. Merci à eux !

Des partenaires pour la suite ?

Merci également aux entreprises qui ont joué le jeu de notre nouvelle proposition (AGARIM, Les Grains de Sel, Tschann Librairie, Incognita, Handyjoy) . Nous espérons que nos partenariats pourront être poursuivis lorsque le confinement sera levé et que nos activités d'insertion sociale et professionnelle pourront reprendre.

Après les révélations à propos de Jean Vanier

Chers amis,
Nous sommes avec tous les acteurs et amis de UP for Humanness sous le choc des révélations parues ce week-end sur les abus commis par Jean Vanier sur plusieurs femmes. Merci à elles d’avoir osé parler et témoigner. Nous sommes abasourdis et tenions à vous adresser quelques mots puisque Jean était le parrain de UP for Humanness avec Philippe Pozzo di Borgo.

Nous avions choisi Jean Vanier comme parrain pour le changement de regard que L’Arche a permis sur les personnes porteuses de handicap, sur l’acceptation de nos vulnérabilités dans toutes les dimensions de nos vies et sur le besoin de rencontres vraies. Ces messages restent au cœur de la mission de l’Arche aujourd’hui et de UP for Humanness car elles sont essentielles pour l’avenir de nos sociétés. Mais nous nous sentons trahis aujourd’hui.

Jean nous a écoutés, encouragés et conseillés. Nous avons même organisé des week-ends pour que certains d’entre vous puissent le rencontrer et entendre son témoignage si puissant. Nous sommes bouleversés par les actes perpétrés pendant plusieurs années par ce dernier et les condamnons pleinement. Comme le disent les responsables de L’Arche, nous avons à faire un deuil d’une personne qui nous était chère, qui nous a inspirés et dont nous ne pouvions imaginer de telles déviances.

Nous saluons le courage salutaire de L’Arche d’avoir déclenché cette douloureuse enquête pour faire toute la lumière sur le passé de ses fondateurs. Nous les remercions d’avoir attendu les résultats précis de l’enquête pour communiquer et donner à tous des messages clairs.

Nous continuerons de soutenir L’Arche dans son action pour les personnes en situation de handicap et pour toutes les initiatives nécessaires que L’Arche mettra en œuvre pour que chaque foyer soit un lieu de sécurité et de respect de la dignité de chacun.

Nous vous invitons à visionner l’interview de Stephan Posner, Responsable de l’Arche internationale sur KTO : https://www.youtube.com/watch?v=xGu4vMCCl7Q

Nous souhaitons vous redire notre détermination et notre joie à accomplir notre mission avec vous tous et un réseau d’associations partenaires qui s’étend.

Diane d’Audiffret et Antoine Guggenheim, co-fondateurs de UP for Humanness, le 25 février 2020

Les modules de UP Emploi – Ensemble pour avancer

Les modules artistiques

Chaque séance du parcours UP Emploi - Ensemble pour avancer est constituée de deux modules distincts : un atelier artistique et un atelier technique. En effet, en fonction de la journée, chacun est différemment disposé, motivé, réveillé, "capable".

module artistique : chant
Atelier chant animé par Pauline Ferrand de Les voix de l'entreprise

Pour accompagner les participants dans la reprise de confiance en eux-mêmes, 6 modules artistiques sont proposés tout au long du parcours :

  • arts plastiques
  • chant
  • théâtre, expression corporelle
  • danse
  • improvisation
  • vidéo

Les objectifs sont pluriels lors de ces ateliers. En effet, si tous visent à regagner confiance en soi, il s'agit en fonction du medium de se regarder, de s'écouter, de s'accepter. Après cette première étape, on peut admettre notre vulnérabilité pour entrer en relation avec les autres, voire même les aider. Enfin, toutes ces disciplines invitent à "lâcher-prise" dans un environnement bienveillant.

Les modules techniques

Les ateliers techniques nécessitent a priori une plus grande concentration que les ateliers artistiques. Les sujets abordés sont ici directement liés à la recherche d'emploi. En effet, qu'on en soit encore loin ou déjà à la recherche d'un emploi, comment passer à côté de la relecture de son parcours professionnel ? de la remise en forme de son CV ? de la préparation à la conduite d'entretien ?

module de remise en forme du CV en partenariat avec Human'ISCOM
Remise en forme du CV avec les étudiants de Human'ISCOM Paris.

Lors de chaque séance, les participants sont invités à travailler sur des sujets précis à l'aide de fiches techniques et d'experts invités. Ils découvrent également l'écosystème du marché de l'emploi et préparent leur semaine d'immersion.

Intervenants experts

Professionnels des Ressources Humaines, artistes, dirigeants d'entreprises ou psychologues, les profils variés de nos intervenants répondent à ce que nous souhaitons vivre et faire vivre au groupe tout au long du parcours.

simulation d'entretien avec un expert RH
Simulation d'entretien avec Hubert de Boisgrollier, expert RH et associé chez Lincoln, cabinet de conseil et talent management.

Immersion en entreprise

A l'issue des six séances du parcours, chaque participant réalise une semaine d'immersion en entreprise. En effet, la mise en oeuvre rapide des outils travaillés lors des modules est essentielle. Se documenter sur l'entreprise accueillante, connaître ses futurs interlocuteurs, se présenter à l'entreprise sont autant de compétences qui seront utilisées lors d'une véritable recherche d'emploi.

entreprises accueillantes pour l'immersion d'une semaine
Agarim, Fastroad, Les Grains de sel et la librairie Tschann sont les premières entreprises à avoir accepter d'accueillir nos participants en immersion

Pour accompagner le participant, la semaine d'immersion est réalisée en binôme avec un bénévole de l'association. Après prise de contact et constitution des binômes lors d'une première rencontre, les duos réalisent ensemble l'immersion d'une semaine. C'est à la fois une réassurance pour le participant et une aide pour l'entreprise accueillante. Ainsi, la responsabilité ne repose pas totalement sur elle.

Génétique et révélations

Les références à la génétique sont partout. Elles sont dans les débats actuels sur la loi relative à la bioéthique. Elles sont dans l’approche médicale après la découverte des composantes génétiques d’un certain nombre de maladies. Elles sont aussi dans les ambitions du transhumanisme qui veut améliorer par la génétique les performances humaines. Enfin, on les retrouve encore dans les différents organes de la société où on parle de l’ADN d’une entreprise, de l’ADN d’un peuple, etc.

La compréhension des mécanismes génétiques suscite de nombreux espoirs pour des patients en quête d’un diagnostic, d’une compréhension de leur état de santé. Elle suscite également de nombreux fantasmes vers une prédiction de son état de santé futur, voire une maîtrise de sa santé et même de ses performances physiques et intellectuelles.

génétique : machines de séquençage du génome
Machines de séquençage du génome

Mais la génétique ôte-t-elle tous les voiles de notre existence ?

Diane Van Haecke d’Audiffret, Docteure en philosophie pratique et Co-fondatrice de UP for Humanness nous propose de réfléchir à cette question. En effet, Dans cet article pour la revue Médecine et Philosophie intitulé Génétique ou ôter le voile d’Isis ? , elle nous fait plonger aux sources de la génétique et de ses révélations.

Au-delà des savoirs que la recherche en génétique pourra encore nous offrir, elle nous révèle la part de mystère qui subsistera toujours. La génétique nous révèle notre unicité comme nos liens par de nombreux gènes partagés d’un être à l’autre. La génétique nous révèle également la vulnérabilité du génome à notre environnement, notre mode de vie, etc., soit l’impossible réduction d’une destinée humaine à un destin génétique.

UP Emploi : lancement des ateliers

Dix participants étaient au rendez-vous vendredi 17 janvier 2020 pour des ateliers techniques et artistiques. C'était la première séance du parcours pilote UP Emploi - Ensemble pour avancer.

Venus de toute l'Ile-de-France, les participants sont membres des quatre associations partenaires du parcours : Wake up Café, l'Arche à Paris, Créative Handicap et Clubhouse Paris.


Pour accompagner les participants, beaucoup de monde et beaucoup de bienveillance ! Tout d'abord avec Mariano, photographe professionnel, qui nous a mitraillés tout au long de la matinée. Louis, observateur officiel du parcours pilote, a aiguisé ses antennes pour nous aider à améliorer notre pratique.

Catherine, spécialiste en rigologie, nous a invités au lâcher-prise avec une séance décapante de yoga du rire. Ensuite, Hilaire, expert RH, a challengé les participants sur leurs parcours professionnels respectifs lors des ateliers techniques.

Alexis, psychologue, a accompagné l'ensemble du groupe et ceux qui en avaient le plus besoin. Laurie, artiste plasticienne, nous a parlé du Japon, de l'art du Shibori et a animé des ateliers collectifs.

" Tout ce qu’on a fait était sympa avec de la diversité et une vraie complémentarité des ateliers."

Guillaume

Diane Goli, marraine du parcours, a accompagné et participé à l'ensemble des ateliers. Elle était ravie de voir ce groupe prendre forme, de voir se révéler les individualités, de voir surgir les talents !

Enfin nous avons conclu cette première rencontre par un repas partagé préparé par Alexandre, le cuistot de Tante Juliette. Les participants ont également livré leurs premières impressions sur ce qu'ils ont vécu dans la matinée.

présentation croisée des participants avant le démarrage des ateliers
Présentation croisée avant le démarrage des ateliers

Hommage à Monique Castillo

Monique Castillo, philosophe, proche de UP for Humanness, nous a quittés le 22 septembre 2019. Diane d'Audiffret lui rend hommage.

La rencontre

Une grande philosophe fait son apparition à l’une de nos Étincelles, invitée par Antoine. Ils s’étaient connus dans un séminaire de recherche sur l’Europe et étaient intervenus ensemble aux Entretiens d’Auxerre sur le thème Homme et Femme.
Chère Monique, j’ai eu envie de raconter ce que je retiens de notre trop brève mais si profonde amitié. C’est toi la première qui a employé ce terme. À la fin de la première Étincelle à laquelle tu as assisté, tu m’as dit : "On peut se dire tu ? L’amitié est si naturelle ici". J’étais honorée, moi, jeune docteure en philosophie devant toi incroyable kantienne, mais je ressentais avec la même simplicité la profondeur de notre relation naissante.

Monique Castillo
Monique Castillo

Tu es revenue à nos Étincelles, fidèlement, chaque mois, avec ton humilité qui se traduisait par une écoute attentive de ce que les autres disaient, livraient de leurs expériences, avec des questionnements profonds aussi et ta fougue sur certains sujets. Pourquoi la souffrance? Et Dieu dans tout ça ?

Un exemple de courage et d'engagement

Tu avais eu un premier cancer à 35 ans. Beaucoup de tes proches avaient été touchés par la maladie récemment. Et tu t’en occupais. Femme de devoir.
Tu t’indignais, te révoltais face à certaines évolutions de la société. Femme engagée, passionnée.
Tu apportais à l’un ou à l’autre un texte ou un livre pour poursuivre la réflexion entamée. Femme de transmission.

Et puis tu es tombée malade et nos échanges sont devenus téléphoniques. Tu ne voulais pas peser sur tes proches, tu nous tenais au courant des annonces des médecins et de ce que cela t’obligeait à refuser ou à reporter. Femme de courage. Ta voix était abîmée et ne te permettait plus de donner tes conférences. Nous étions alors tous privés de paroles et réflexions si nécessaires.
Nous avons parlé maladie, foi, peur, espérance, avenir aussi. Notre amitié s’est approfondie. Puis, les traitements t’ont emportée.

Chère Monique, nous ferons tout pour faire vivre ta pensée et pour être dignes de l’exemple de travail, d’humilité, de sensibilité et d’engagement que tu nous as donnés. Tu es à présent étoile qui brille et tu continues tant de nous éclairer.

Relations presse et communication

Elles s'appellent Chloé, Chlotilde, Cyrile, Laura et Julie. Elles sont étudiantes à l'ISCOM Paris. Communication, relations presse, publicité sont leur quotidien. Elles ont toutes une vingtaine d'années et ont fondé Le Nid. C'est une micro-agence qui leur permet, dans le cadre de leurs études, de se placer en situation réelle de conseil et de productions d'outils.

Nous leur avons confié une mission de conseil et stratégie sur notre communication. UP for Humanness a proposé son "brief" et retenu leur attention parmi une vingtaine de propositions de clients et nous en sommes ravis !

l'équipe de l'ISCOM au service de la presse pour UP for Humanness
De gauche à droite : Chloé, Cyrile, Laura, Chlotilde et Julie

L'équipe du Nid

Ces cinq jeunes femmes ont des parcours variés. Etudes de lettres pour l'une, de graphisme pour une autre. Leur point commun aujourd'hui : leur entrée à l'ISCOM. Elles se connaissent depuis peu mais recherchaient toutes une structure qui soit porteuse de sens. Sensibilisées à la fragilité, au handicap et à la vulnérabilité dans leur vie personnelle ou simplement désireuses de participer activement à la construction du monde dans lequel elles vivent, nos actions et l'esprit de UP les ont séduites. Les nombreuses missions de UP for Humanness et les fortes contraintes de ressources ne les ont pas fait reculer. Elles ont signé et travailleront avec nous jusqu'à la fin du mois de janvier !

La mission presse

Leur mission avec nous tourne autour des relations presse. Elle consiste en du conseil sur la stratégie de communication et en la mise en place d'outils qui nous permettront de poursuivre le travail seuls après leur départ. En effet, nous n'avons encore rien mis en place dans ce domaine. Or, UP for Humanness a besoin de se faire connaître ! Nous solliciterons notamment Le Nid pour le lancement du parcours UP Emploi - Ensemble pour avancer et pour accompagner la deuxième édition des Trophées UP for Hu - Artisans d'un monde plus humain déjà prévue pour le mois de juin 2020.

Innovation lyonnaise

La Chaire expérimentale universitaire IRH (Innovation, Responsabilité, Humanité) a inauguré sa 2e année le lundi 30 septembre à Lyon.

Inauguration

Cette leçon inaugurale s'est déroulée en présence de Marc Renart, parrain de la promotion 2019-2020.
Directeur du programme Devenirs des foyers Matters, il travaille au quotidien avec les sortants de prisons et jeunes sous main de justice. L'objectif de ce programme est la réinsertion réussie, sans récidive.

Nous avons également eu la chance d'écouter Jean-Marc Potdevin, fondateur du réseau et de la plateforme Entourage. Lui travaille avec les sans-abris, autour de la recréation du lien social dont l'absence mine les personnes à la rue.

Pendant la soirée, nous avons aussi écouté les quatre co-titulaires de la Chaire Innovation Responsabilité Humanité et grandement apprécié les talents lyriques de Maud Hertz.

Jean- Marc Potdevin (Entourage) à gauche, et Marc Renart (Devenirs Matters), deux exemples d'innovation réussis
Jean-Marc Potdevin (à g.), fondateur d'Entourage et Marc Renart, parrain de la promotion 2019-20 et président de Devenirs Matters ; deux exemples d'innovation réussis

Innovation de l'année 2019-20

Les étudiants de l'Université Catholique de Lyon (UCLy) sont à nouveau invités à participer aux enseignements, recherches, et temps de service proposés par UP for Humanness. Les associations et leurs membres sont également les bienvenus pour cette année de formation différente. Mais l'innovation majeure cette année, c'est que tous les étudiants sont concernés. L'an dernier en effet, seuls ceux de la faculté de droit avaient eu l'opportunité d'en profiter.

Bilan de la première année

Les étudiants en licence de droit qui participaient à la première année de la Chaire IRH en 2018-2019 nous ont remis leur mémoire de fin d'année. Il se dégage de l'ensemble un véritable impact pour chacun. En effet, l'engagement pris dans les diverses associations partenaires ont fait évoluer leur pensée. Leur choix de carrière, s'il est toujours le même, s'est enrichi d'un nouveau point de vue. Ces expériences de service ont ancré leur réflexion dans le réel et ont nourri l'idée qu'ils ont de leur futur métier.

L’équipe s’agrandit !

Nouveau recrutement pour l'association. Neila Seddar a rejoint l'équipe de UP for Humanness en septembre 2019. Elle prend en charge l'organisation du projet UP Emploi - Ensemble pour avancer.

nouveau recrutement chez UP for Humanness : Neila Seddar
Neila Seddar

Nouvellement installée à Paris, Neila souhaitait s'investir et utiliser ses compétences dans une structure associative. UP for Humanness accueille cette nouvelle bénévole avec grand plaisir !

Sa mission est importante pour l'action sociale de l'association. En effet, il s'agit de coordonner l'ensemble du projet UP Emploi - Ensemble pour avancer . Relations avec les partenaires, les futurs participants, les différents intervenants, il y a du travail ! Objectif : lancer le premier cycle prévu, idéalement, pour décembre 2019.

Le parcours UP Emploi

Ce parcours original en six séances sur trois mois est gratuit et ouvert à tous. Il s'adresse tout de même en priorité aux personnes vulnérables : personnes privées d'emploi à cause de l'âge, de la maladie, d'un handicap mental ou physique, d'une maladie psychique, etc.

Pendant les séances, des ateliers artistiques alternent avec d'autres plus techniques. L'objectif du parcours n'est pas le recrutement. Il s'agit plutôt pour les participants d'un accompagnement sur le chemin de l'emploi. Une forme de réinsertion sociale, de reprise de la confiance en soi, prise de conscience de ses compétences.

Recrutement de bénévoles pour le projet UP Emploi

Vous souhaitez vous aussi vous impliquer sur ce projet ? Le recrutement est ouvert ! Rejoignez l'équipe des bénévoles de UP for Humanness en cliquant ci-dessous.

Calendrier des Étincelles

Les Étincelles sont un des éléments de la méthode de UP for Humanness : Servir, s'Inspirer, Chercher. Elles sont présentes dans toutes les interventions de l'association et adaptées au public des participants. Ecoute, partage et échange : chaque rencontre se fait autour d'un thème précis, choisi par celui ou celle qui l'organise.

Le thème reste une surprise pour tous puisqu'on le découvre le jour J !

Le calendrier des étincelles 2019-2020

  • jeudi 3 octobre (thème : "La souffrance, la mort, l'amour")
  • jeudi 14 novembre (thème : "Comprendre, douter, accepter")
  • jeudi 23 janvier (thème : "La colère")
  • jeudi 27 février (thème : "Danser sa joie")
  • jeudi 26 mars
  • jeudi 23 avril
  • et enfin jeudi 28 mai
Les Etincelles de UP for Humanness : écoute partage et échange

Un cycle d’Étincelles mensuelles ouvert à tous est organisé depuis l'origine comme une des portes d'entrée pour faire découvrir les actions de UP for Humanness. C'est en effet l'occasion de "goûter" à la rencontre vraie, sans engagement !

Cette soirée de rencontre et de découverte se poursuit toujours par le partage d'un pot de qualité ! Il nous permet de faire plus ample connaissance et de poursuivre les échanges, sur le thème de la soirée ou sur ce que l'on souhaite.

Où rejoindre les Étincelles ?

Le lieu d'échange, d'écoute et de partage est toujours le même. Vous pouvez nous y rejoindre seul ou accompagné au : 12 rue de Martignac - 75007 PARIS - fond de cour à droite.
Les horaires : 18h30 - 20h

L’humanité comme lien

Le travail se poursuit pour le groupe de recherche du séminaire "Cultures & Développement Economique". En effet, pour la séance de travail du 24 mai 2018, le thème de l'humanité et spécifiquement du lien a été abordé avec les quatre sous-thèmes suivants :

  • Avec Yves Berthelot : "l’humanité comme lien entre petite et grande échelle",
  • Jean Tonglet : "l'humanité comme lien entre culture et développement",
  • Antoine Guggenheim : "l'humanité comme lien entre tradition et modernité",
  • Zoé Noël et Fodé Sylla : "l'humanité entre art et langages".

Ces sous-thèmes ainsi qu'un témoignage sur les "Droits de l’homme" vus de Chine nous ont aidés à formuler certaines grandes questions que la société peut se poser pour replacer l’humain et la culture au cœur des décisions qu’impose le développement économique.

Les intervenants du groupe de recherche ont mentionné différents points :

  • l’importance de la spiritualité chez les personnes en marge des grands développements
  • l’appréhension du dialogue selon les cultures
  • la réflexion à avoir pour mener une action collective et pour que les recherches en ce sens aient une portée universelle.

Le pari est que la mise-en-réseau d’actions ponctuelles ou régulières ainsi que leur valorisation est la clé ! En effet, elle pourra permettre à une "toile de solidarité" d’être efficace pour -et grâce à- l’humanité.

Synthèse du séminaire du 24mai18 - Humanité comme lien

Les lauréats

Pour la première édition des Trophées UP for Hu - Artisans d'un monde plus humain, six lauréats ont été récompensés, mis en lumière et remerciés pour leur engagement :

Les lauréats autour de notre parrain Philippe Pozzo di Borgo, des cofondateurs de UP for Humanness Antoine Guggenheim et Diane d'Audiffret, du pianiste Pierre-Yves Plat et enfin Edouard de Broglie et Marie-Paule Laval qui ont remis les trophées aux lauréats © ThomasBLPhoto

Diane Affoué Goli est investie et engagée dans un grand nombre d'associations liées à la défense des personnes en situation de handicap et des personnes âgées.

Constance Doussau est professeur de lettres. Elle s'est engagée volontairement dans un collège situé en zone sensible (REP+) pour transmettre aux plus jeunes le goût de la langue, de la lecture, et développer leur esprit critique.

Rafe Jabari est chercheur à Sciences Po Paris. Son combat pour la paix passe par l'éducation. En effet, pour lui, une éducation de qualité conduit à une bonne société.

Michel Lansard s'est engagé très tôt avec ATD Quart Monde, de différentes manières. Il oeuvre au quotidien pour la reconnaissance de la parole des plus pauvres et l'éradication de la misère.

Dominique Marteau dirige une structure de vie pour les personnes atteintes de handicap psychique. Elle a choisi de rendre ces personnes actrices de leur vie et maîtresses de leurs décisions ; c'est au cœur de son engagement.

Nathalie Vallet-Renart accompagne les salariés atteints de cancer. Elle est en même temps auprès des entreprises pour lesquelles ils travaillent durant toutes les phases de la maladie : annonce, absence, retour au travail.

Partenaires des Trophées UP for Hu

Nous avons eu un immense plaisir à préparer ce bel événement et les partenaires qui nous ont aidés méritent notre reconnaissance. La première édition des Trophées UP for Hu - Artisans d'un monde plus humain a été un réel succès !

ensemble ça marche : mot d'accueil pour tous les partenaires et participants
© ThomasBLPhoto

Les mécènes

Plusieurs entreprises, par l'intermédiaire de leurs dirigeants, ont répondu "présent !" pour nous aider à proposer cet événement.

Qu'ils en soient ici remerciés car sans eux, cette soirée n'aurait pu être organisée et ces belles rencontres n'auraient pu avoir lieu !

Les partenaires artistiques

La Possible Échappée, avec la compagnie Regards en ligne, nous a proposé une prestation dansée avec les artistes en situation de handicap ou non.

Créative Handicap a assuré la création des trophées qui ont été remis à nos six lauréats.

Pierre-Yves Plat, pianiste de talent et administrateur de UP for Humanness, a enchanté la salle par ses propositions musicales décalées.

Les artistes de La Possible Échappée nous ont ravis et émus.

Les partenaires logistiques

le cocktail de notre partenaire traiteur
© ThomasBLPhoto

L'espace Saint Martin a accueilli notre soirée. Ce lieu a récemment été remis à neuf et aux normes d'accessibilité nécessaires pour que les personnes en situation de handicap puissent le fréquenter .

Le Vélo Du Soir a assuré la partie traiteur et a permis à notre cocktail-rencontre de se dérouler dans d'excellentes conditions. Nos papilles s'en souviennent !

AGORAé est un espace d’échanges et de solidarité à destination des étudiants de Paris. Certains de ses membres ont assuré l'accueil des participants à cette soirée.

Les partenaires communication

Objet2Com est une société d'objets promotionnels. Elle a réalisé pour nous la papeterie utilisée pour la soirée.

Mely-Melloni est une entreprise d'impression. Elle a réalisé pour nous les impressions de la brochure, de la carte de vœux ainsi que les photos de décoration du foyer.

Thomas BL photographe a réalisé de magnifiques clichés tout au long de la soirée. Un travail de pro pour soutenir l'action de UP for Humanness et des souvenirs pour tous à partager !

Les coulisses

Retour en images sur les coulisses de la préparation de la première édition des Trophées UP for Hu - Artisans d'un monde plus humain. La soirée avait lieu à l'Espace Saint Martin à Paris, le 3 juin 2019.

Il était trois fois

RCJ, en partenariat avec Radio Notre Dame, propose depuis plusieurs années une émission inter-religieuse qui interroge une fois par semaine des sujets de société : la place des femmes dans les religions, la place du sacré, le blasphème, le dialogue entre les trois religions, les prophètes....

Pour témoigner, comparer, échanger ou changer les points de vue, trois intellectuels se partagent la parole : Kahina Bahloul, Jean-François Bensahel et Antoine Guggenheim pour UP for Humanness.

L'animation de l'émission est assurée par Paule-Henriette Lévy (RCJ).